Etapes à suivre pour devenir sophrologue

En France, la reconversion est de plus en plus courante dans divers métiers. En effet, si vous envisagez une reconversion et que vous voulez changer de métier, la sophrologie est un secteur d’activité de premier choix qui peut vous offrir des opportunités de travail. La sophrologie caycédienne est une méthode de développement personnel et de gestion du stress qui vise à améliorer la qualité de vie d’une personne. La création de ces pratiques était, dans les années 1960, par un professionnel de la santé, voire un neuropsychiatre connu sous le nom d’Alfonso Caycedo. En général, les séances de sophrologie reposent sur des techniques de relaxation, de respiration et de visualisation positive. 

Dans ce secteur d’activité, le métier d'un sophrologue est de proposer un accompagnement à ses clients pour les aider dans la découverte de leur propre potentiel. De ce fait, devenir sophrologue consiste à aider un patient à trouver un équilibre entre son corps, sa conscience et ses émotions. Pour se lancer dans cette profession et devenir un sophrologue qualifié, suivre une formation professionnelle spécifique dans une école spécialisée dans la sophrologie est fortement recommandé. Innombrables sont les écoles spécialisées dans la sophrologie qui proposent des formations à distance ou présentielles. 

Avez-vous vu cela : les faits marquants de l’actualité santé du mois dernier

Si vous voulez vous lancer dans une reconversion de métier et faire le choix sur la sophrologie, cet article peut vous aider à obtenir votre diplôme et à atteindre un niveau d’expert en gestion de stress. Zoom sur la formation à suivre pour devenir un sophrologue professionnel. 

Comment devenir sophrologue ?

Si vous voulez découvrir le calendrier des formations pour se lancer dans la sophrologie, cliquez ici maintenant ! Cependant, avant de remplir des fiches d’inscription dans des écoles spécialisées et de faire partie des sophrologues professionnels dans la Chambre Syndicale de la Sophrologie, il est préférable de s’informer sur les étapes à suivre pour s’intégrer dans ce secteur d’activité. 

A lire aussi : Comment profiter des bienfaits du cannabidiol de manière sûre et légale ?

Tout d’abord, vous devez suivre une formation professionnelle (à distance ou présentielle) reconnue par la Fédération Française de Sophrologie (FFS) dans une école spécialisée. Généralement, la durée de cette formation professionnelle peut aller de 1 à 3 ans. Selon les techniques des écoles, les formations peuvent inclure des cours théoriques et pratiques. Sur chaque séance de formation, vous apprendrez les techniques de sophrologie, la psychologie, la physiologie, ainsi que des stages en entreprise ou en cabinet. 

Après avoir terminé la formation professionnelle (à distance ou présentielle) et réalisé des stages en entreprise ou en cabinet, la Chambre Syndicale de la Sophrologie vous recommande de passer un examen de certification pour obtenir votre diplôme de sophrologue professionnel. Tous les sophrologues qualifiés au sein des entreprises spécialisées ont tous passé cet examen de certification avant de devenir salarié dans ce secteur d’activité. 

Ensuite, avant de vous lancer dans la profession après l’obtention du diplôme, assurez-vous de vous conformer à la réglementation juridique en vigueur du pays où vous allez exercer votre métier. Sur ce, veuillez-vous enregistrer sur les fiches requises auprès des autorités compétentes et des tiers concernés, et veillez à ce que le code de déontologie de la profession dès votre arrivée au sein de l’entreprise en tant que salarié. 

Enfin, pour se perfectionner dans les séances et rester à jour dans les métiers, il est préférable de suivre une formation continue au sein d’une école ou un centre spécialisé. Se perfectionner est un excellent moyen de satisfaire ses clients à long terme, en les aidants à améliorer leur qualité de vie durant l’accompagnement. Sur ce, vous pouvez également vous impliquer dans des associations professionnelles de sophrologues.

Quelles sont les compétences nécessaires ?

Pour un sophrologue qualifié, posséder certaines compétences clés est d’une importance majeure afin de garantir la réussite de la méthode de relaxation. Pour décrocher un poste en tant que salarié au sein des entreprises spécialisées dans ces métiers, voici les compétences requises : 

  • Communication ;
  • Écoute active ;
  • Empathie. 

Tout d'abord, peu importe le métier dans le domaine de la santé, sachez que communication est primordiale. Sur ce, un sophrologue qui a suivi une formation spécialisée doit être capable de réaliser une création de lien durable avec le patient et de s'exprimer clairement durant les séances pour transmettre la méthode de relaxation de manière compréhensible à ses clients. De plus, l'écoute active est aussi une compétence fondamentale. Un bon sophrologue doit être attentif aux besoins et aux préoccupations des patients, en étant capable de les écouter sans jugement et de répondre adéquatement à leurs attentes en termes de santé. Enfin, concernant l’empathie, vous devez pouvoir vous mettre à la place de vos patients, de comprendre leurs émotions et de les accompagner dans la gestion du stress. 

Quelles sont les opportunités de carrière ?

Après la reconversion et la formation de sophrologue, vous aurez à votre disposition diverses opportunités de carrière, surtout dans le domaine de la santé. Sur ce, sachez que vous pouvez ouvrir votre propre cabinet privé. Par ailleurs, vous pouvez également trouver des métiers dans des entreprises médicales telles que des cliniques, des hôpitaux ou des centres de rééducation sont une autre option. En outre, vous trouverez aussi une société qui fait appel à un sophrologue dans le cadre de programmes de bien-être en entreprise.